Les émissions traitant de littérature n’ont jamais été aussi nombreuses, et la France fait figure de championne dans le domaine.

Des chaînes de télévisions classiques aux booktubeurs, on fait le point sur le sujet !

Historique

La première émission littéraire en France a été Lectures pour tous, diffusée du 27 mars 1953 au mois de mai 1968 et présentée par Pierre Desgraupes et Pierre Dumayet. Depuis, de nombreuses émissions se sont succédées sur différentes chaînes. (source wikipedia)

La liste exhaustive des émissions serait trop longue, citons néanmoins parmi les grands noms de l’audiovisuel littéraire :

  • Michel Polak qui présente Bibliothèque de 1966 à 1970 et Post-scriptum, en 1970
  • Bernard Pivot prend le relais avec Apostrophes à partir de 1975, sur Antenne 2 puis dans les années 1990, Bouillon de culture jusqu'en juin 2001.
  • Patrick Poivre d'Arvor qui présenta Ex-libris, diffusée en début de nuit, qui deviendra ensuite Vol de nuit.

Avec la multiplication des médias et des canaux de diffusions la France connaît depuis plusieurs années un véritable boom dans le domaine.

A chacun son ton, son format

Que l’on soit jeune ou senior, que l’on écoute la radio, que l’on regarde la télé ou que l’on surfe sur le net, on trouvera forcément une émission littéraire dont le ton et le format nous convient.

Traditionnellement cantonnées à la radio et à la télévision (où elles sont encore diffusées à des heures de grande écoute), elles ont également conquis les nouveaux media web tels que webzines et podcast.

Les émissions littéraires existent désormais sous toutes les formes et contribuent à recevoir une prescription littéraire de qualité :

  • grand débat avec animateur et invités

écrivains, lecteurs, éditeurs, critiques se rencontrent et débattent de sujets ou d’oeuvres littéraires autour d’un animateur (cf. notre article sur le métier de modérateur)

  • interview d’un auteur

l'échange entre un interviewer et un auteur au sujet de son oeuvre

  • critiques littéraires

revues des sorties littéraires par un ou plusieurs critiques (professionnels, libraires, lecteurs...)

émissions réalisées en direct des grandes manifestations littéraires, elles permettent de diffuser au grand public les lectures, débats, tables rondes et autres formes d'échange qui font la richesse de ces évenements.

  • booktubeurs

ces lecteurs donnant leur avis vidéo sur leurs lectures conquièrent un public de plus en plus large et certains n’ont rien à envier aux media traditionnels en terme d’audience.

Parler de littérature n’a jamais été aussi tendance et le grand public s’y met également via de nouvelles communautés de critiques en ligne (cf. notre article sur la critique littéraire).