La critique littéraire, de par le développement exponentiel des moyens d’expression et l’augmentation des œuvres littéraires publiées, est aujourd’hui en plein boom.

Critique de professionnel ou critique d’amateur, critique écrite, parlée ou filmée, succincte ou fleuve, il y en a désormais pour tous les goûts…

Nos lecteurs membres en ont d’ailleurs publiés des milliers sur notre site, voilà qui justifie bien qu’on en parle sur myLib !

Origine et évolutions

On attribue la première forme de critique littéraire à Aristote. La critique d’alors s’appuie sur une classification précise de la littérature en genres et sous-genres et définit des lois permettant de juger si l’oeuvre est bonne ou mauvaise. On parle ici de Critique Rhéthorique.

Mais il a fallu attendre une plus large diffusion des oeuvres permise par les progrès de l’imprimerie pour que la critique littéraire ne prenne véritablement son essor.

Au milieu du XIXème siècle, une nouvelle forme de critique apparaît, l’Histoire Littéraire. Celle-ci propose d’étudier le contexte de l’oeuvre (historique, sociétale, environnementale,...) pour mieux la comprendre. On étudie le style de l’auteur, son intention et le reflet qu’il donne de la société dans laquelle il vit.

Cette forme de critique restera majoritaire jusqu’à l’apparition de la Nouvelle Critique dans les années 1960. La critique elle-même devient une oeuvre littéraire, le critique écrivain. On utilise la sociologie, la psychologie et la philosophie pour apporter un nouvel éclairage à l’oeuvre.

Enfin est apparue une forme de critique basée sur les impressions et émotions ressenties par le lecteur. La critique devient un partage, un échange et un moyen privilégié pour choisir ses lectures.

En savoir plus sur l'histoire de la critique littéraire.

Comment reconnait-on une critique de qualité ?

La multitude de critiques et d’avis disponibles ne sont pas malheureusement pas toujours de qualité. Une modération est évidemment nécessaire pour garantir la diffusion de critique respectueuse de l’oeuvre et de ses lecteurs.

Voici pour nous les critères majeurs de qualité pour une critique :

  • une orthographe et une grammaire irréprochable
  • une taille raisonnable : la critique doit être suffisamment fournie pour éclairer le lecteur (un “bof” reste assez vague…) mais ne doit pas non plus être plus longue que l’oeuvre qu’elle critique !
  • un contenu respectueux de l’oeuvre et de la sensibilité de chacun.
  • et enfin … pas de spoils ! (autrement dit la critique ne doit pas révéler des éléments marquants de l’oeuvre, par exemple : “dommage qu’il meurt à la fin !”).

Un atout pour les lecteurs

Parmi la pléthore d’œuvres littéraires publiées chaque année il peut parfois être difficile de faire son choix !
Or quels critères de choix a le lecteur s’il ne dispose pas de critique ?

  • l’aspect : une belle couverture, un format qui lui plaît
  • l’auteur : on choisit bien souvent des livres d’auteurs que l’on a déjà lus (ou dont on a entendu parler)
  • le résumé du livre en quatrième de couverture
  • un éventuel prix littéraire.

Tous ses critères, s’ils ne sont pas négligeables, restent néanmoins peu révélateurs du contenu d’un ouvrage.

Consulter des critiques (positives ou négatives) émises par des gens de confiance (que ce soit des proches, son libraire, son chroniqueur littéraire préféré…) sont un incontournable de la prescription littéraire et représente un véritable atout pour les lecteurs.

Mais rien ne remplace son propre avis, alors lisez !

La critique littéraire dans tous ses états

Le développement des moyens de communication permet aujourd’hui à la critique littéraire d’exister sous de multiples formes. Traditionnellement diffusée dans les journaux ou dans des émissions littéraires, elle se développe désormais sur Internet et sous différents formats.

  • Les blogs 

la blogosphère littéraire est très active sur le net. On recense plus de 400 blogs sur le sujet en France et les plus suivis rassemblent des milliers de lecteurs. Certains d’entre eux sont d’ailleurs membres de myLib !

  • Les booktubers 

les booktubeurs sont une communauté qui publie des critiques vidéos de leurs lectures. Destiné à un public jeune, le ton y est généralement humoristique et décalé et ça fait mouche ! les plus suivis rassemblent là aussi des milliers de fans et plusieurs millions de vues.

  • Les communautés de lecteur sur internet 

ces réseaux sociaux destinées à la littérature proposent à leur membre de publier leurs critiques et de consulter ceux des autres sur des plateformes dédiées. Citons l’américain Goodreads (malheureusement racheté par Amazon :-( ) qui totalise plus de 30 millions de membres, et en France Booknode, Livraddict et bien sûr … myLibrary-online !

Citons également les manifestations littéraires qui se multiplient en France et qui constituent un lieu de rencontre idéal entre lecteurs, libraires et auteurs pour partager et échanger des avis !

Nous sommes d’ailleurs partenaires du festival Atlantide, à Nantes et Quai du Polar à Lyon