The ones - Daniel Sweren-becker | critique littéraire | Artemissia

The ones

DANIEL SWEREN-BECKER

L'avis deArtemissia Voir son profil

"Des idées intéressantes mais mal exploitées"

Le début du roman m’a furieusement rappelé la trilogie de Sally Green, Half Blood. Bien sûr, The Ones n’a rien à voir que ce soit dans son sujet ou dans sa construction. Simplement le prologue commence à la deuxième personne du singulier. C’est assez peu commun pour que ce soit signalé. La suite donc reprend par une forme omnisciente plus traditionnelle. Le lecteur va découvrir Cody, l’héroïne de...
voir plus

0
image de chargement...