RESTAURANT DE L'AMOUR RETROUVE

ITO OGAWA

L'avis de indefinitif Voir son profil

"Ode à la cuisine, à la vie et l'amour"

Quelques larmes en refermant ce roman Mon premier roman d’une écrivaine japonaise Découvrir la campagne japonaise Par sa cuisine Me régaler par procuration de tous ces plats Tant de noms inconnus Me délecter de l’histoire de Rinco Et savoir mettre de côté le style d’Ito Ogawa Une lecture apaisante saupoudrée d’évasion Ode à la cuisine, à la vie et à l’amour L’amour retrouvé grâce au restaurant L’Escargot...
voir plus

0
image de chargement...