Lettres à Henri Mondor

LOUIS-FERDINAND CÉLINE

Coup de cœur de La Renaissance Voir sa page

Aucune note

Grâce à Cécile Leblanc, on découvre la correspondance entre Céline et Henri Mondor. Académicien, préfacier du Voyage au bout de la nuit et de Mort à crédit à la pléiade, grand défenseur de Louis Ferdinand auprès de l'ordre des médecins et du monde littéraire, H. Mondor aura toute la considération de Céline comme le témoigne ces lettres. On se délecte toujours autant de la plume de Céline, qui reste...
voir plus

image de chargement...