Le nuits de Williamsburg

FRÉDÉRIC CHOURAKI

L'avis de Henri-Charles Dahlem Voir son profil

"Les nuits de williamsburg: le nouveau juif errant"

« Samuel Goldblum se vit congédié, sans autre forme de procès, de la maison d’édition prestigieuse où il avait fourbi ses armes de plumitif, quinze ans durant. Le coup était rude. » Pour le narrateur du nouveau roman de Frédéric Chouraki, le temps de la remise en cause est venu. L’ère du dilettantisme dans son quartier du Marais, de l’indolence du juif homosexuel, des aspirations à vivre de sa plume...
voir plus

0
image de chargement...